Tarlov, le secret des Shamons

COMMANDER SUR AMAZON

Tarlov, Le Secret des Shamons est mon 2ème roman.

Fraîchement débarqué en Roumanie pour 2 ans, j’avais en moi l’envie de poursuivre mes écrits. C’est ainsi que j’ai donné naissance à un nouveau personnage, Tarlov, un détective privé travaillant avec son labrador, Matheus.

Mes récits se nourrissent de mes expériences. De fait, la Roumanie m’a grandement inspiré, comme ce complexe pétrochimique dont il est mention dans le texte.

Complexe PETROM à Pitesti

En effet, le centre Petropal présent dans le roman est une description du centre Petrom présent à l’entrée de Pitesti, la ville où je vivais. Je me souviendrais toujours de ce moment où mon taxi m’a amené à Pitesti. Je découvrais la Roumanie et sa pauvreté violente, tout en contraste. Du très riche et du très pauvre à tous les coins de rue. Saisissant !

L’autoroute partant de Bucarest (la seule du pays à ce moment-là), débouche donc sur Petrom avant de plonger sur une avenue bordée d’immeubles datant d’une ère communiste encore très présente. Sur des kilomètres, des immeubles gris et hideux enferment la route dans leurs ombres malfaisantes. Un incroyable décor.

Poubelles et chiens à Pitesti

Paltres, ville où se déroule l’action, reprend l’ambiance de ce pays. Il est aussi mention d’un tacot bleu conduit par Tarlov, véhicule auquel il est très attaché sentimentalement. La Trabant en est l’illustration parfaite.

Trabant

Tarlov doit donc enquêter sur une série de meurtres très suspecte : des cadavres sans yeux. Il va essayer de comprendre le lien qu’il y a entre eux et les Shamons, mystérieuses boules de poil apparues aux abords de Paltres. Le dessin est une illustration enfantine de Shamondi, le pays des Shamons.

Shamons

Ce deuxième roman a aussi été l’occasion pour moi de tester l’auto-édition, un système qui m’a permis de publier à moindre frais. Voici la première couverture du livre, à savoir que toutes les photos sont originales, puisque je les ai prises 🙂 :

Tarlov Le Secret des Shamons 1ère couverture

Les dernières couvertures sont illustrées avec l’éclair, un cliché ayant été réalisé à la fenêtre de mon appartement roumain, lors d’un orage d’une rare violence.

COMMANDER VOTRE LIVRE Dédicacé

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.